Le Nécrophiludique

Les jeux meurent mais ne se rendent pas!

mardi 8 mai 2018

Confrontation rebootez le reboot! Réflexions sur le Kickstarter Classic




Je me permets de sortir le blogue de sa jachère de plusieurs années, parce que l'heure ludique est grave.

Lorsque ce blogue a été créé, Rackham Entertainment venait de se planter, et je me faisais alors fort de parler des "jeux morts" et quand je parlais de "jeux morts" je pensais surtout à ceux de Rackham et à Confrontation. Mon blogue doit son nom à cette envie de survie pour ces jeux et univers là (voyez la taille du tag Confrontation, ça parle!).

Un Kickstarter par Sans Détour est en cours pour la réédition de la gamme classique et une règle rééditée basée sur le jeu version 3.5

Ce Kickstarter, bien qu'ayant atteint son palier de financement officiel, va mal. Étrangement conçu, avec une communication mal maîtrisée, il suscite beaucoup de critiques, beaucoup de commentaires et polémiques négatives. Je fais partie des critiques. Faute de pouvoir mettre plus dans les conditions actuelles d'absence de choix, j'y avais mis 100 euros, que j'ai finalement enlevés.

Pourquoi tant de passion et de colère autour de cette campagne?

On dira ce qu'on voudra mais Conf a fait date dans l'histoire du jeu de figurines.

Pourquoi?

L'esthétique :
 
Jean Bey a fait montre de bien des tares et commis bien des erreurs, mais, sans aucun doute, il a su s'entourer d'artistes graphiques, peintres, sculpteurs qui restent, encore aujourd'hui, de grands noms du milieu de la figurine et du fantastique.
La direction artistique, malgré certains concepts inégaux, était quand même majoritairement une grande réussite.
Certains éléments de fluff décrits dans Cry havoc étaient excellents (ah le fluff gob!).

Il a fallu attendre quelques années avant de voir des manufacturiers de figurines atteindre ou surpasser ce niveau esthétique, et, même aujourd'hui, tous ne l'atteignent ou ne le surpassent pas.

L'offre abordable et le système de jeu, à un époque dominée par GW et pauvre en jeux d'escarmouches :

Ce système, dès Conf 1-2 était novateur pour l'époque, même si lourd aujourd'hui.
Le coup des règles dans les blisters (surtout avec C2 qui te fournissait tout sous formes de livrets : Confrontation, Divination, Incantation, Incarnation...) c'était le prélude de ce qu'on voit de nous jour ou presque tout le monde te file gratos du pdf en ligne QuickStart ou complet (Infinity, Age of Sigmar, Hordes, Warmachines, Bushido, Eden, Guild ball etc....).
 
Bref Confrontation a marqué et avec raison. Et Sans Détour peut, en effet, parler de "jeu d'escarmouche légendaire".

En revanche :
 
Ça marqué aussi comme étant l'univers et les licences ayant le plus suscité de décisions commerciales/de gestion foireuses qu'on ai jamais vu sur 20 ans. ^^
Et ça il fallait l'avoir en tête avant de se lancer, savoir que les erreurs allaient réveiller le fantôme de Rackham, il fallait être certain de tout bien avoir pesé, cadré, organisé, sondé.


Pourquoi ça chouine?
 
Je fais partie de ceux qui pensent que cet univers (Aarklash-Cadwallon etc..) a un très gros potentiel. Oh ce sera pas le nouveau GW, mais les mecs de chez Sans Détour ont de l'or entre les mains.

Les idées de produits dérivés pullulent sur Warmania ou dans les commentaires du KS :
- relance d'Hybrid à la sauce KS-Monolith/JdP à succès
- refonte de Cadwallon avec figs, tuiles et décors assortis (on jette le système mais on a là un fluff génial),
- livre luxueux compilant le fluff ou les articles Cry Havoc ...)

outre le potentiel de Confrontation lui même!
 
Et je crois que si les gens réagissent avec autant de passion c'est qu'ils sont inquiets de voir une relance qui ne sera pas à la hauteur des possibilités qu'offre cette licence. Mieux pensée, cette réédition via KS aurait dû passer le million, c'est pas possible autrement.

C'est bien beau de voir certains fanboys, dans les commentaires du KS, accuser une "minorité" de la "vieille garde" de vouloir "couler le KS" pour qu'une relance se fasse qui satisfasse ces vieux cons qui ne veulent que certaines réfs...



Mais non, une bonne fois pour toute :

1) Si ce KS rame c'est parce que ça structure est mal pensée, d'ailleurs sa structure et la compatibilité promise (ce qui est bien mais pas avec 300 figs!) joue même contre le futur Conf résurrection...

- Qui rachètera des figurines pour Résurrection avec 300 figurines compatibles, non peintes et non assemblées dans ses tiroirs?

- Qui est prêt à lâcher 300 euros + 30/40 euros de port, parmi les anciens déjà possesseurs de figurines à qui on impose non pas l'achat de quelques doublons mais l'achat de kilos de doublons. À la limite le prix ne serait pas un souci, pour peu que les figurines soit moins nombreuses, en résine et mieux choisies.

 - Le volume est tel que les paliers étaient initialement très espacés, cassant la dynamique du truc. Tout ça pour finalement tout débloquer en panique devant l'érosion du financement et se priver de toute dynamique pour tenir les 2 dernières semaines...

- Comment une sélection de figurines emblématiques peut elle faire l'impasse sur les boîtes de clans (autre que Mid Nor qui est en stretch) qui sont ET emblématiques ET rares, ET prisées des collectionneurs, ET des simili-base-starters pour les nouveaux? Il y avait par exemple ici le moyen de satisfaire plein de vieux et aussi les nouveaux, tout en offrant une option starter.



Avant même que le KS ne soit lancé, sur différents forums, et pas seulement sur Warmania, le format a fait réagir, avant même de connaître le prix.

C'est une décision comparable à celle du plastique prépeint en terme d'impact : se couper de la moitié ou plus de ta clientèle potentielle d'entrée de jeu.

Ce prix d'entrée et ce volume de figurines sont du jamais vu en matière de KS de figurines et oblige une partie des backers à s'associer, ce qui réduit le nombre de backers et entraîne de plus grosses fluctuations de financement dès qu'il y a des défections. Laisse au client le risque de gérer ses surplus sur le marché de l'occasion (pourvu que la qualité soit au rendez-vous sinon ce sera invendable).
Le marché de l'occasion va dégueuler, rien n'oblige personne à acheter maintenant sachant que la revente va être monstrueuse... etc... etc... etc...

Nappez ça d'une communication qui tâtonne et se fait parasiter par des fanboys trop bien intentionnés et vous avez la recette de l'échec.
Parce qu'ils sont gentils mais les réponses condescendantes aux critiques sur Facebook ou dans les commentaires du KS ont certainement fait fuir autant de gens que les errements de l'éditeur. En tous cas ce sont eux qui m'ont décidé à retirer mes billes...
 
Je fais partie des gens qui sont frustrés parce que ce KS ressemble de plus en plus à une occasion ratée.

Alors je vais être positif un peu pour finir :

Et je suis convaincu que mieux structuré, mieux préparé, une relance du Kickstarter aurait pu ou pourrait être beaucoup plus réussie.
Les conseils de reboot qu'on lit ici ou là ne sont pas des marques de méchanceté ou d'égoïsme, comme feignent de le croire certains fans, ce sont plutôt des conseils d'amis - en espérant que ce soit possible et en étant conscient que c'est un choix extrêmement difficile à faire.
Si ce KS va mal ce n'est ni de la faute des anciens qui comploterait à son échec, ni de la faute (comme on a pu le lire) des recasters Ukrainiens (que certains font mine de découvrir aujourd'hui après leur avoir servi la soupe), c'est parce qu'il est mal structuré, mal pensé, et mal maîtrisé. Et c'est très dommage.

Je crois pourtant profondément que Joss (créateur d'Alkemy) et les gens qui sont derrière ce KS sont capables de faire mieux. et méritent de faire mieux.

dimanche 15 février 2015

Thermomètre ludique 2015 : la fièvre retombe

À l'orée de l'année 2014 j'avais réalisé un petit article sur les IN et OUT pour 2014 soit : les jeux qui prenaient du service, ceux qui quittaient ma ludothèque et aussi ceux qui restaient sur la voie de garage, en attente de potentiellement ressortir.

Je me propose de le mettre à jour et d'évoquer mon état d'esprit ludique. Attention, après un an de silence ça va être (un peu) long!


Un gros ménage est passé par là - et vous allez voir que la voie de garage de début 2014 c'était un peu l'annexe du cimetière - voici ce qu'il en est à l'aube de 2015 :



Les IN :
Warmachine/Hordes :



Warmachine/Hordes reste dans le peloton de tête.
Vraiment une excellente découverte ludique de ces 2 dernières années pour moi qui me méfiait des "majors" du jeu.
Ceci étant, dans ma collectionnite aiguë j'ai accumulé beaucoup d'armées différentes et Warmahordes est trop prenant pour être pratiqué efficacement en se dispersant. 
Au final J'ai revendu pas mal d'armées : Circle, Trollbloods, Everblight, Cygnar, Menoth, Cyriss.... Oui oui, c'est pas compliqué j'avais presque tout collectionné!
Il me reste Khador, des Minions (bacon et sacs à mains) et du Cryx c'est plus que suffisant! Sachant que je n'ai eu le temps de sortir que les Khadors et les cochons en 2014... Je m'essaierai un peu aux 2 autres, Khador restant ma faction principale.

Une chose est certaine WarmaHordes ne sera plus LE jeu unique auquel je jouerai en 2015 et du coup même ces 4 factions là seront peut être de trop.



Pulp City : 



Le contenu du Kickstarter arrivera bientôt. Je crois que c'était un des derniers Kickstarter auquel je participe d'ailleurs (voir la conclusion de cet article) même si c'était un des meilleurs et des mieux gérés que j'aie connu.
Pulp City, je le redis, sera un jeu à surveiller de près cette année. Une des meilleures mécaniques de jeu disponible pour un investissement très raisonnable (3 à 10 figs très grand max par camp - moyenne 5 -  et ça tourne).
Je prévois en faire des démos localement.
La manière dont l'équipe a géré son KS m'incite encore plus à les soutenir. C'est une des meilleures petites boîtes sur le marché : réglos, sympas, chaque nouvelle version du jeu apporte une bouffée d'air pur. Comme quoi c'est pas parce qu'on est une petite boîte qu'on est pas super pro.

En attendant de voir arriver le Kickstarter, sur lequel j'ai pledgé un beau paquet d'oseille ma foi tout de même (environ 350$...) j'assemble mon stock actuel en prévision des premières démos histoire de compléter ce que j'ai déjà assemblé et peint :












Dark Age :



La seule vraie découverte ludique de fin 2014 - début 2015. Encore une petite boîte qui s'améliore niveau règles et sculpture aussi, jusqu'à proposer un jeu solide et de très belles sculptures.

J'avais eu en ma possession les règles et extensions de la v1 et on était dans du semi escarmouche / de la petite bataille avec un système prometteur mais encore très lourdingue.
Je jeu en est à sa 3ème version et c'est une tout autre affaire. 
D'abord c'est devenu de la vraie escarmouche, une partie de 500 points comptant pas plus de 10 figs. Les anciennes règles d'unité ont été remplacé par une règle de squadlink qui permet d'activer une chaîne de figurines du même type, habituées à combattre ensemble.
Vraiment sympa. Ça a beau être semi low tech tu as des mecs furtif, des infiltrations, des volants qui se parachutent etc... Un peu comme Infinity mais en beaucoup plus simple d'accès.
Les règles sont courtes, se lisent vite et les parties en 500 pts (min 300 - max 750) se jouent en peu de temps. C'est fluide, simple (on reprochera toutefois la nécessaire utilisation de marqueurs), bref très agréable.
Le fluff aussi passe bien et tu suis des personnages qui évoluent. 

Seul bémol : distribué par CmoN dont le SAV est pas top...

Je me suis fait plaisir avec 4 factions : je vous poste quelques exemples de trucs pour vous mettre l'eau à la bouche...

Brood (sous factions Eradicate et Hybrid)



Skaard (generic, toxic et blood cult) :




Dragyri Ice Caste :




Forsaken (Prevailers)




Celui ci non plus n'est pas peint par moi c'est juste qu'il est trop récent pour être dans la galerie Dark Age


Ok c'est encore de la collectionnite^^, mais ça se peint, ce sort plus facilement et se joue plus vite que des batailles style WarmaHordes.



En annexe des IN les side projects :


Warhammer v4: mon petit projet Oldhammer 15mm se traîne doucement. J'ai tout de même soclé 2 petites armées et pris beaucoup de plaisir à relire tous les vieux livres d'armées et bouquins. 
Ça reste un projet potentiel si l'énergie et le temps sont là. Mais juste se replonger dans tout ça c'était du bonheur. J'ai aussi du stock 40Kv3...


Helldorado : Je viens encore de re-re-relire les règles. J'ai des Occidentaux, quelques mercenaires et Égarés peints. Je n'arrive à pas à me décider à raccrocher ce jeu. J'ai de quoi pratiquer, il faut juste que je m'y mette. Et j'ai intérêt, car les quelques joueurs locaux que je connais sont de tout autre calibre.





 
LA VOIE DE GARAGE :






SAGA : super petit jeu mais les figs ne sont jamais ressorties depuis la démo ; malgré ma commande de plusieurs set de dés spéciaux. Un dommage collatéral de ma WarmaHordites aigüe de 2013-2014. Au moins ça prend la poussière mais pas de place.


Song of our ancestors : les Quars 28mm sont encore dans leurs sachets... Là encore une valeur sure Ganesha Games mais trop de bon jeux et pas assez de temps disponible... J'aimerais lui donner sa chance un jour... Ça non plus ça ne prend pas trop de place : 2 pdf et une enveloppe bullée pleine de figs...


Confrontation 2-3 : toujours en pause depuis l'an dernier. Je ne renonce pas à utiliser au moins les figurines que j'ai avec ou sans Confront. Même Age du Rag m'a retitillé récemment... 

J'ai juste refourgué un énorme stock neuf sous blister à un peintre qui me fini mes Khadors en échange. Ne me reste que quelques morts vivants, une poignée de mid nor, des orques, des wolfen, des drunes et des gobs. C'est déjà pas mal.
Nains, Keltois, Elfes sylvicoles et zen, 3/4 des Mid Nor (dont une boîte de clan^^), Cadwes : hop! Tout ça a pris le bord...


Okko : encore un bon jeu qui prend la poussière. Dire que j'ai même quelques figurines para-bédé pour aller avec. Mais j'arrive pas à le vendre, j'avais vraiment eu un beau coup de coeur à l'époque... Wait and See... Le truc qui pourrait ressortir si un pote venait jouer à la maison et me disait : Ah ça j'essayerais bien!




OUT :






MERCS : vendu à vil prix. En gros 4 factions et le livre. Plus de la moitié était peints et c'est parti pour, je crois, 50$...

Bon petit jeu mais souffrait de défaut inhérents à une v1 et manquait de "vitesse" pour un jeu futuriste. 

Super Dungeon Explore : vendu car pas le temps de monter tout ça et pas convaincu par les règles (la simulation de hack and slash... mouais... Autant allumer Diablo III) . J'ai réinvesti dans un Heroquest, par nostalgie...

Anima Tactics : j'ai un gros stock à vendre ; de quoi monter 2 belles bandes voire 3 pour 2-3 factions. Je crois que même si ça vaut au prix catalogue un gros 200$ je vais me retrouver à devoir le vendre pour le prix du bouquin et encore (25% du MSRP ^^) ... Le jeu est très bien, mais pas assez pour se distinguer des autres jeux que j'ai, et aussi pas assez joué localement.

Nemesis (Zenit Miniatures) : j'adore les figs (encore non assemblées et en sachets...) mais la règle n'est plus au goût du jour même dans sa nouvelle version (trop lourd et pas assez escarmouche) . J'essaierai de faire quelque chose des figurines (pour SobaH?)...ou pas...


Fury : j'aime l'originalité des figs. J'ai des Gobs soviétiques et des Yetis
. Je n'accroche pas aux règles dans leur version actuelle. Le jeu est trop peu connu ici pour espérer revendre mes starters... J'attends de voir si ça évolue en bien parce que c'est mignon.

Relic Knights : le KS a mis tellement de temps à sortir que j'étais passé à autre chose. En plus, les règles, sans vraiment mauvaises, ne m'ont pas super convaincu (rien que les règles de ligne de vue ça m'a vite calmé...).
Je crois avoir revendu mon pledge savior pour moins de 50% de son prix. Comme quoi les KS c'est pas une bonne affaire : attendez que les mecs revendent à rabais leur montagne de figs à laquelle, finalement, ils ne joueront pas.

Malifaux 2ème édition : vendu / jeté (me restait juste le livre dont personne n'a jamais voulu, il a fini au recyclage... Le reste, même peint a été vendu au quart de son prix d'achat...)

Dreadball : vendu - pas le temps de monter tout ça et pas convaincu par les règles à la lecture. Encore un KS qui a fini revendu à rabais... Mais l'acheteur est un mec sympa, très investi dans la communauté ludique locale alors je suis content d'avoir fait un heureux.

Krossmaster: vendu - ma fille avait bien aimé les parties de démo mais c'est jamais ressorti ensuite. Elle a 12 ans et les jouets de papa l'intéressent moins (sauf les figurines par elles mêmes).

...................Ce qui fait beaucoup de OUT et encore je ne vous ai pas fait la liste de mon ménage en jeux de plateau! :o)




CONCLUSION en forme de considération sur les Kickstarters et sur la revente d'occasion dans ma contrée :


Les kickstarters c'est le mal :



Je suis, comme plusieurs, revenu de la folie des kickstarters. Et pas seulement à cause de mauvaises expériences, au final assez minoritaires, mais tout de même frustrantes - car quand tu reçois ton stock au bout de 2 ans et plus... ben le trip est un peu retombé.

Sérieusement, je réalise que c'est intenable : si tu veux suivre certains gros KS excitants tu claques en 6 mois le budget d'un an de jeu voire plus pour profiter des "aubaines".... Alors que tes placards dégueulent déjà...
C'est plus de la dénégation c'est de la rage...

Mon volume d'achat était réparti entre boutiques en ligne / ebay (70%) et magasins locaux (30%). Les Kickstarters sont venus plomber totalement mon budget boutiques pour que je me replie totalement sur le net pour des achats ponctuels de pas plus de 100$.
Les magasins locaux m'ont beaucoup moins vu car mes poches se vidaient de manière anticipée. Ces boutiques sont la base de l'animation locale au Québec. Il faut qu'elles vivent...  Donc maintenant je vais attendre que certains jeu (de base et sans extras à la tonne) sortent en boutique... 
Tenez : même Conan j'ai pas pledgé dessus! Co-nan!

Ne pas craquer!


Tu reçois une telle quantité de stock que tu ne l'utiliseras pas, ne l'assembleras pas, ou pas totalement. Sans compter les multiples, quasi identiques, de telle ou telle fig qui servent plus à peupler des stretch goals que dans le jeu en tant que tel.
Bref, quand tu vois la pile de fig encore grimper mais à un rythme que tu SAIS être intenable - parce qu'il était déjà intenable avant, juste plus lent - ben tu baisses les bras et tu revends...

J'ai revendu du contenu de KS à la pelle et pour peanuts. C'est juste (dans mon cas en tous cas) illogique et absurde. Ce n'est pas sain. Donc fini les gros KS et la gavage figurinistique car au final on en devient écœuré.

Comme dirait Léodagan, roi de Carmélides : Bon par exemple moi j'adore les fraises, bon bah si j'bouffe 3 bassines de fraises en 1 heure ah bah j'choppe la chiasse hein, j'suis comme tout l'monde hein...


La vente d'occasion à Montréal c'est pas une solution à ton addiction :

Corolaire au point ci-dessus : quand tu étouffes sous le stock ludique il faut vendre disais-je...
Et je préférais jusqu'ici revendre localement plutôt que de m'emmerder sur ebay avec des comptes à rendre à des acheteurs parfois éloignés ou les aléas des postes.
Ce qui ne se vendait pas, je finissais par le mettre dans une benne pour un organisme de réinsertion qui revend fringues, livres et objets à vil prix ou, occasionnellement, je l'offrais à une connaissance histoire de me payer en faisant plaisir à quelqu'un.
On m'a viré le conteneur en bas de chez moi donc, faute de voiture, je me vois mal charrier mes 30 kilos de stock à la main... J'ai dû me résoudre à jeter aux ordures des trucs invendables (genre Dreamblade, Arcane Legion, WoW minis....)... Si si... Une aberration... :o(

Il faut bien se rendre compte aussi que le public ici est particulier (remarquez en France avec la crise ça doit être chaud aussi, mes souvenirs datent d'il y a presque 13 ans... BOn c'était déjà la crise remarquez...^^ ) :

- D'abord le public est très mainstream : sorti de GW ou PP ou de la saveur du mois c'est dur de trouver de l'intérêt pour ton stock d'occasion quand tu sors de ça. Mais même dans ce domaine là j'ai vu des offres de fou pour des armées peintes et personne pour les acheter... Mon stock PP je l'ai bradé pour même pas 50%, peint ou pas.

- Espérer vendre à ne serait-ce que le classique et très honnêtes 50% est une gageure bien souvent. Les joueurs ont juste pas le budget et il s'attendent aussi à ce que, quand tu vends d'occase, tu casses à mort les prix car ils te débarrassent ; c'est eux qui te fond un cadeau!
C'est le principe de la "vente de garage" / "vide grenier"... Quand tu y vas c'est pour acheter pour une poignée de cacahuètes...



Quand je vois à quel prix je laisse partir des trucs qui m'ont coûté des centaines de dollars ben je réalise que ma collectionite n'est pas viable et que je fous littéralement de l'argent par les fenêtres. Au moins des fois je fais plaisir à des gens mais la prise de conscience viens de me rattraper.
Si je veux essayer de tirer une somme correcte - même pas faire des affaires - de certain trucs (AT-43 ? ^^ ) ce sera ebay. Et surtout je vais arrêter d'acheter 4-5 kilos de plastique/plomb au coup dans des Kickstarters. On va garder un peu de sous pour 1-2 blister en magasin de temps en temps. ;o)